7

Faut-il que je monte une équipe de management ?

Pour réussir sa carrière musicale, il surmonter de nombreux obstacles et prendre beaucoup de de décisions. Et, parfois, il est difficile de savoir si on a fait le bon choix.

Même dans un monde autonome et numérique, un bon manager trouve encore sa place pour faire avancer votre carrière. Ce n’est pas pour autant la première personne dont vous aurez besoin au début de votre carrière. D’ailleurs, il est parfois plus judicieux de se tourner d’abord vers un bon comptable et un bon avocat avant d’embaucher un manager.

Un bon manager est polyvalent

Un bon manager touche à tout : il conseille, négocie, protège… et, inévitablement, il sait flairer les arnaques. Les meilleurs agissent efficacement pour booster votre carrière. Habituellement, un manager s’occupe de :

• Vous conseiller sur tous les aspects de votre vie professionnelle.

• Vous aider à surmonter les obstacles et éviter les pièges de l’industrie musicale.

• Faire marcher son réseau pour trouver des opportunités, par exemple votre prochain concert.

• Négocier des accords et des contrats.

• Réévaluer sans cesse vos progrès pour orienter votre carrière dans la bonne direction

• Gérer les préoccupations quotidiennes, comme organiser vos concerts, répondre à vos appels et planifier les séances.

• Vous aider à composer votre équipe, dont la sélection des agents et des publicistes.

Vous venez de commencer ?

Tout le monde rêve d’avoir un manager aussi dédié que Pat « The Manager » Corcoran, qui a propulsé Chance the Rapper sur le devant de la scène. En réalité, les managers ne s’intéressent qu’aux projets des artistes et des groupes plus confirmés. Sans surprise : ils touchent généralement 10 à 20 % minimum de vos revenus. On comprend pourquoi la plupart d’entre eux s’adressent aux artistes florissants.

Dans les faits, ce sont les managers qui vont chercher les artistes et les groupes, et non l’inverse. S’il est vrai qu’avoir un manager peut vous aider à vous faire remarquer, à réserver un studio et à faire plus de concerts, ils n’ont pas le pouvoir de vous faire aimer du public. Ce ne sont pas eux qui lancent votre carrière, mais bien vous !

Dès le début, vous gérer vous-même est une façon très instructive de connaître le rôle d’un manager, d’identifier vos besoins spécifiques et le type d’accompagnement dont vous avez besoin. Assumer le rôle de manager vous permet de faire de sérieuses économies en attendant le moment où vous ne pourrez plus vous passer d’un professionnel.

Se faire remarquer

Au tout début de votre carrière, il y a plein d’opportunités de faire grandir votre réputation et votre public dans le but d’attirer l’attention d’un manager et de lui montrer votre succès. Bien sûr, il y a la musique. Mais pas que :

• Sortez de chez vous – rencontrez du monde, faites des concerts et parlez de vous et de votre groupe. 

• Développez un public actif et interagissez avec lui sur les réseaux sociaux. 

• Rendez-vous disponible auprès des personnes que votre musique intéresse : fans, journalistes, et, bien sûr, managers potentiels. 

 

Avant d’engager un manager

Vous faites des concerts, sortez des albums, et gagnez de l’argent avec votre musique ? Bravo ! En tant qu’artiste ou groupe expérimenté et reconnu, vous figurez certainement déjà sur le radar de plusieurs acteurs de l’industrie musicale.

Considérez votre manager comme un membre à part entière de votre équipe. Comme avec votre équipe technique, exprimez clairement vos objectifs et comment vous comptez les atteindre.

Établir un contrat listant les modalités de l’entente passée entre vous et votre manager est une pratique habituelle permettant de protéger les deux parties. Il identifie généralement la durée du contrat, les missions et les échéances du manager, ainsi que le partage des revenus.

La plupart des contrats de management sont d’une durée d’un an renouvelable à la fin de celui-ci. Cependant, avant de signer quoi que ce soit, assurez-vous de bien avoir compris les détails et les implications financières du contrat. Cela vaut la peine de le vérifier auprès de votre comptable et de votre avocat, juste au cas où.

D’autres questions ?

On s’occupe de vous. Rendez-vous sur le blog de Spinnup ou téléchargez gratuitement l’un de nos guides pour obtenir plus d’informations et de conseils sur l’évolution de votre carrière.