8

Dois-je me lancer et faire de la scène ?

Se produire en concert est l’un des temps forts de la vie d’un musicien. C’est aussi l’occasion pour lui de s’exprimer, de vibrer et de rencontrer ses fans en personne. À l’ère du téléchargement numérique, la scène est un atout supplémentaire pour durer et réussir une carrière. Voici quelques conseils avant de faire le grand saut et de passer du salon à la scène :

Assurer la première partie d’un spectacle

Assurer la première partie d’un concert d’un autre groupe vous permet non seulement d’être écouté et découvert par un plus large public, mais également de perfectionner votre musique et votre jeu de scène.

Voici plusieurs manières de décrocher un contrat pour une première partie :

• Activez vos réseaux locaux
• Attirez l’attention d’un groupe qui vous fera confiance pour sa première partie
• Faites-vous repérer par l’agent ou le manager d’un groupe
• Faites-vous réserver directement par le programmateur d’un festival

Si vous venez de vous lancer, il sera sans doute plus difficile d’être réservé directement par un programmateur. Multipliez vos chances d’être retenu en première partie de concert en créant le buzz autour de votre musique sur les réseaux sociaux, en restant à l’écoute de projets comme le vôtre et en partageant vos démos. À défaut d’être sur tous les fronts, essayez de bien cibler les concerts auxquels vous allez assister, ainsi que les promoteurs et les autres personnes que vous allez contacter.

Il est essentiel de persévérer. N’hésitez pas à contacter les personnes directement et surtout n’oubliez pas d’envoyer vos démos, des liens pertinents et des nouvelles récentes de vos projets aux managers des groupes qui vous intéressent. Un autre moyen de se faire repérer est de les tenir informés de vos nouvelles sorties, de vos dernières vidéos et des articles de presse qui mentionnent votre musique.

Former votre groupe

Vous voici prêt à vous produire sur scène. Génial ! Il ne vous reste plus qu’à trouver le bon groupe avant de vous lancer. Heureusement, il y a toujours des musiciens de tous les niveaux et de tous les styles qui attendent d’être contactés. Internet, les réseaux sociaux et les applications facilitent ce type de mise en relation.

Voici nos six bons conseils pour trouver des musiciens et des groupes dans votre entourage :

Utiliser votre entourage et les réseaux sociaux  

Commencez par interroger votre entourage, les amis, la famille, ou encore le gars qui vous a vendu une guitare. Une démarche simple qui peut éventuellement déboucher sur une rencontre avec les membres de votre futur groupe. Ne négligez pas le bouche à oreille : parlez de votre projet autour de vous. Outre ce contact direct, utilisez vos réseaux sociaux pour élargir votre recherche rapidement. Pour ne citer que Facebook, sachez qu’un message publié sur cette plateforme est vu près de deux cents fois.

Aller à des scènes ouvertes

Les soirées ouvertes aux amateurs sont l’occasion d’écouter et de rencontrer les talents locaux. Pas besoin de vous y produire, contentez-vous d’assister à ces soirées. En tant que spectateur, n’hésitez pas à approcher les artistes et à nouer des liens avec le public. C’est l’occasion de rencontrer votre futur groupe ou la personne qui pourrait vous mettre en relation avec des musiciens potentiellement intéressés.

Publier sur les forums et utiliser les services de petites annonces

Sur Internet, des forums communautaires tels que Craigslist peuvent être un excellent moyen de trouver les membres de votre groupe. D’autres, comme le site britannique Gumtree, proposent des rubriques dédiées aux musiciens et aux groupes.

Musolist, parmi les plus anciens sites d’annonces en ligne, compte plusieurs centaines de milliers d’utilisateurs dans le monde.

Bandmix, l’un des plus grands réseaux de services en ligne pour les musiciens, a ouvert des sites dans plusieurs pays dont les États-Unis, le Canada, le Royaume-Uni, l’Irlande, la France, l’Allemagne, l’Espagne et l’Australie.

En matière de forums, les offres varient selon la ville. Une rapide recherche sur Google devrait vous aider à trouver le bon forum près de chez vous.

Vous êtes sceptique ? Vous ne devriez pas. Le groupe folk rock américain The Lumineers a trouvé sa violoncelliste Neyla Pekarek grâce à une annonce postée sur Craigslist par Jeremiah Fraites et Wesley Shultz. On connait la suite.

Meetup

Comme son nom l’indique, le site meetup.com peut vous aider à entrer en contact avec des personnes qui partagent vos centres d’intérêt, y compris avec d’autres musiciens. Les possibilités de rencontrer des groupes sont très nombreuses, et ce tous les jours de la semaine dans la plupart des villes du monde entier.

Trouver la bonne appli

Une foule d’applications, le plus souvent gratuites, peuvent vous aider à trouver les bons musiciens de votre groupe. Flint, Vampr et Bandmate figurent parmi les nombreuses applis qui ont pour vocation de mettre les gens en relation, au niveau local et international. La plupart d’entre elles fonctionnent comme les applications de rencontres classiques : il suffit d’accepter les invitations pour commencer à s’envoyer des messages. D’autres applis proposent des rubriques dans lesquelles s’inscrire ou permettant de rechercher des profils dans un annuaire.

Déposer votre annonce chez votre disquaire ou sur votre lieu de répétition

En plus de vos réseaux en ligne, déposez une petite annonce chez le disquaire du coin ou sur votre lieu de répétition. Soyez précis et concis dans sa rédaction, de manière à retenir l’attention des bonnes personnes. Toujours dans ce même objectif, donnez quelques indications sur votre style et donnez des exemples de genres musicaux et de groupes qui vous plaisent.

Les produits dérivés

À côté de votre musique et vos concerts, les produits dérivés sont un levier très important de votre autopromotion. Du classique tee-shirt à l’élégante baguette de batteur signée, la vente de ces produits est un moyen pour l’artiste de gagner de l’argent.

Parlons des coûts

Une fois que vous aurez fait le choix du produit dérivé, n’oubliez pas de tenir compte des coûts suivants :

• celui du produit lui-même
• la quantité minimum à imprimer ou à commander
• la complexité et la couleur du graphisme

Prenez soin d’adapter votre produit au goût de vos fans et de le rendre suffisamment attirant. Sans viser trop haut, ne cherchez pas à faire des économies sur ce produit. Rien de plus décevant et agaçant que de retrouver un tee-shirt inutilisable après un premier lavage.

Si vous n’avez pas encore créé votre pochette, vous devrez faire appel à un graphiste ou à un ami doué qui pourra s’en charger pour vous. Assurez-vous de recevoir les fichiers dans un format utilisable par l’imprimeur ou le fabricant.

Consultez notre FAQ pour plus d’informations sur l’autopromotion.

Trouver le bon prestataire pour vos produits dérivés

Dans ce domaine également, le plus simple est de compter sur votre réseau de musiciens.  Si vous avez repéré un produit dérivé d’un groupe que vous connaissez, n’hésitez pas à lui demander ses bonnes adresses d’imprimeur ou de fabricant. Avant de faire appel à Google, pensez à solliciter des recommandations sur vos réseaux sociaux.

Se rendre disponible

Après avoir conquis vos fans sur scène, rejoignez-les sur votre stand de produits dérivés. Les fans adorent rencontrer les artistes et c’est un moment privilégié pour nouer des liens avec les gens qui aiment votre travail.

D’autres questions ?

On s’occupe de vous. Rendez-vous sur le blog de Spinnup ou téléchargez gratuitement l’un de nos guides portant sur de nombreux sujets utiles, comme celui consacré aux concerts live.