Astuces & conseils

Un guide du livestream pour artiste indépendant

Faire du live sur les réseaux sociaux est devenu l’un des axes principaux de toute bonne stratégie de com’ puisque toutes les plateformes en font aujourd’hui une caractéristique majeure. De nos jours, n’importe qui peut faire son propre show en direct et créer un lien avec ses fans.

Pour tirer le meilleur du livestream, il a pas mal de choses à considérer. Il faut prendre son temps et certainement investir dans un peu d’équipement pour qu’il soit le meilleur possible.

 

Idées de contenu pour un livestream

Avant toute chose, pensez à pourquoi vous voulez faire un live et au type de contenu que vous pouvez offrir à vos fans.

Vous voulez promouvoir vos prochaines sorties ? Vous voulez interagir avec vos fans et créer une communauté ? Ou vous voulez plutôt en faire un endroit de test pour vos nouvelles créations musicales ?

Si vous n’êtes pas naturellement extraverti, vous pouvez penser à un direct où les fans restent passifs, où ils se placent en observateurs. Si vous voulez qu’ils fassent partie de votre processus de création et leur donner le sentiment d’y participer, vous pouvez, à l’inverse, créer du contenu qui les implique !

 

Idées concrètes de direct:

• Un concert en live (il faudra trouver comment mixer le son correctement)

• Des ‘Q&As’ où vos fans vous posent des questions dans les commentaires

• Des sessions où vous montrez une technique ou comment vous avez écrit une chanson

• Un live DJ ou radio

• Un vlog en direct

• Un podcast où vous interviewez des gens (des membres de votre groupe, d’autres musiciens)

Plus votre livestream est original et innovant plus il a de chances de ressortir dans le fil d’actualité des utilisateurs.

Votre live doit vraiment montrer qui vous êtes et ce que vous faites en tant qu’artiste. Assurez-vous que ce contenu est cohérent avec votre présence en ligne et le reste de votre carrière.

 

Les lieux du direct

Quel lieu allez-vous choisir pour ce live ? Vous pouvez le faire depuis votre chambre ou salon pour les formats les plus spontanés mais essayez d’améliorer le cadre un maximum. Un bon éclairage, un décor et fond sympa vous ferons vous démarquer des fils d’actualité.

Soyez ingénieux en ce qui concerne le lieu pour attirer votre potentielle audience. Vous pouvez vous inspirer de SUAT, un DJ anglais et de ses live innovants.

N’oubliez pas que vous pouvez faire un live n’importe où si vous avez un téléphone et une bonne connexion internet. Assurez-vous juste que ça vaut le coup d’être filmé car la qualité audio et vidéo ne seront pas les meilleures.

 

L’équipement

Si vous utilisez un ordinateur, investissez dans une webcam externe de bonne qualité pour avoir plus de flexibilité et d’angles. Vous pouvez aussi acheter un micro USB ou standard (avec une carte son USB) pour assurer une qualité audio maximale. Si vous jouez ou mixez en live, assurez-vous que votre mixer soit la source audio et non le micro de votre ordinateur. Il faut avoir réglé tous ces paramètres avant le début du direct.

Vous pouvez aussi acheter des accessoires pour streaming pour mobile ou tablette comme des microphones ou adaptateurs audio qui vous permettent d’envoyer des signaux externes directement dans l’appareil.

 

Les logiciels

Vous pouvez diffuser un live sur Facebook, Twitter ou Instagram directement mais vous avez aussi la possibilité d’utiliser un programme externe sur votre ordinateur qui s’occupera d’envoyer votre live aux plateformes et vous permettra une plus grande flexibilité.

Un des programmes gratuits les plus utilisés est OBS. Il vous permet d’ajouter du texte et des designs, de combiner plusieurs sources audio, de maitriser les volumes et créer d’autres effets. C’est facile d’utilisation et il y a pleins de guides en ligne pour vous aider.

Des programmes payants et plus sophistiqués ; comme Switchboard Live vous permettent de diffuser votre direct sur plusieurs plateformes à la fois.

 

Choisir les plateformes

C’est certainement une bonne idée de concentrer vos efforts là où vous avez le plus d’abonnés. Après, vous pouvez utiliser un programme payant comme celui mentionné au-dessus et diffuser le live sur différentes plateformes pour toucher un public plus large mais vous aurez plus de mal à gérer et à répondre aux commentaires si vous êtes seul.

 

Régularité

Le contenu qui marche le mieux est souvent celui qui crée une habitude. Essayez de diffuser vos lives en respectant un certain emploi du temps pour donner à vos fans un rendez-vous qu’ils incorporeront dans leur routine.

Bien sûr, vous pouvez faire des directs spontanément mais si vous avez une bonne idée qui peut être déclinée essayez d’en faire un évènement hebdomadaire.

 

Les bons réflexes avant un livestream

Testez votre installation

Donnez-vous une bonne heure avant le live pour être sûr que vos logiciels et plateformes reçoivent bien le visuel et l’audio clairement. Assurez-vous que la source de son donne sur les micros externes. N’oubliez pas de vérifier votre connexion internet et fermer les programmes qui utilisent du wifi pour donner le maximum de connexion au streaming. Ayez une idée claire du déroulé du live.

 

Que faire pendant le live

D’abord, assurez-vous de partager le live sur tous vous réseaux pour un maximum de visibilité.

Faites attention aux commentaires et faites participer votre public si c’est dans le thème de votre direct. Répondez au commentaires et faites des dédicaces. Si vous jouez en live, vous ne pourrez bien sûr pas le faire mais vous pouvez demander l’aide d’un ami qui répondra aux commentaires. Il est même possible de le faire à distance s’ils ont le statut d’administrateur de la page.

Faites attention au nombre de vues et s’il descend particulièrement, il faudra préparer un contenu différent la prochaine fois.

 

Que faire après le live

Regarder les statistiques de la vidéo. Combien de vues au maximum avez-vous ? Quand ont-elles baissé ? Est-ce que le temps d’écoute moyen est plutôt long ? Utilisez ces données pour construire votre prochain live.

Vous pouvez re-partager votre live pour ceux qui l’ont manqué et accroître le nombre total de vues.

Laissez un commentaire en dessous avec un appel à l’action tel que « abonnez-vous » ou « allez écouter mon nouveau morceau » ou d’autres liens que vous avez mentionnés pendant le live.

 

Les considérations légales

Si vous jouez un morceau protégé par un copyright dans votre direct, la plateforme peut momentanément bloquer cette section dans la publication suivant le direct.

 

Voilà, vous avez les bases pour faire votre propre livestream. Maintenant entrainez-vous et pratiquer vos directs et si votre contenu est bon vous devriez bientôt être récompensé. Ces lives doivent en valoir la peine donc assurez-vous d’avoir un bon nombre d’auditeurs et si pour l’instant votre public est limité ; engagez le au maximum !

Pour plus de conseils, vous pouvez lire et télécharger notre guide de l’autopromotion pour artistes indépendants.