Artistes

Court-Circuit vient en aide aux artistes émergents belges

Qu’est-ce que Court-Circuit sinon LA plateforme idéale pour les artistes émergents belges. C’est simple, l’association existe depuis 1992, lui laissant le temps de créer multitude de dispositifs d’aides pour les artistes qui en auront besoin. Une position de fédération d’organisation de concerts, de l’accompagnement, un tremplin pour musiciens alternatifs, une plateforme de centralisation d’appel à projet : Court-Circuit, c’est l’acteur incontournable du music game belge.

On l’a dit, cette grosse machine qu’est Court-Circuit a été créée en 1992. A sa tête à l’époque,  en tant que président, Carlo Di Antonio, a.k.a le gars qui a monté le Dour Festival (et accessoirement ministre du gouvernement wallon de 2011 à 2019). Le postulat de base, c’est l’envie commune de professionnaliser le secteur des musiques actuelles et par la suite de fédérer des lieux de concerts, pour en favoriser l’accès aux artistes émergents. Il y’a pas plus belle cause, Court-Circuit perdure dans le temps et fêtera ses 30 piges en 2022.  Autant d’années qui auront servi à professionnaliser nombre d’artistes.

Le Concours Circuit

Mais alors, tant de boulot abattu, avec quels outils ? Dans le désordre, on peut commencer à parler de leur tremplin Concours Circuit : “le tremplin des musiques alternatives, et sonorités nouvelles”. Gagner ce concours donne droit à de supers contreparties, vraiment, de celles qui donnent un vrai coup de pouce. Le premier prix en 2020 par exemple : soutien financier de 2.500 €, une session d’enregistrement, un coaching médiatique par, une captation vidéo… on s’arrête là pour l’énumération, ça serait trop long.

Et puisqu’on est là pour parler de musique avant tout, voici une petite sélection d’artistes passés par le concours, pépite sur pépite.

Saudade, groupe soul hyper envoûtant 

 

Alaska Gold Rush, duo folk efficace  

 

Tukan, les derniers lauréats en date 

 

Faites-vous du bien, écoutez tout ça, et les autres : Glauque, Glass Museum, The K., Hollywood Porn Star, Monolithe Noir, SOROR, Sharko… que de la musique pour égayer votre journée. 

La plateforme My Court circuit 

Chez Spinnup on est souvent partenaire d’appels à projet pour différents tremplin. On les relaye sur nos réseaux, parfois sur notre site. On sait à quel point ça peut être intéressant pour un artiste en développement, quelles opportunités ça peut créer. Alors ce qu’on voudrait réussir à faire, c’est de vous parler de toutes les initiatives qui existent, mais c’est hyper dur, il y en a pléthore. Chez Court-Circuit, c’est les bonnes idées qui sont pléthores, car ils ont pensé et monté une plateforme qui regroupe tous types d’appels à projet (feedbacks sessions, diffusion radio…), mais aussi des bons plans pour jouer dans des salles de concerts. 

Et puisqu’il n’y a pas de raison qu’on regarde ce qui passe au niveau musique de ce côté là aussi, voici quelques artistes découverts via la plateforme.

Krakenizer, du rock bien vénère, repéré via le festival Parcours Francofaune dont ils sont lauréats de l’appel à projet. 

 

Maleck, qui s’est fait repéré lors du concours Du F. dans le Texte 2021, fait du rap, chante, pour développer un univers hyper intéressant. 

 

C is for noir, fait de l’électro à la fois dure et douce. Un plaisir ambivalent que le jury de About It Session a désigné vainqueur. 

Le site de Court-Circuit

Oui ça aurait été un peu bête de ne pas parler du site principal, de l’association. Parce qu’on y retrouve des infos essentielles sur l’asso, mais aussi et surtout un onglet ressources bien cool pour les artistes de la scène belges qui ne savent pas par où commencer.

On a vogué au pif dans ce centre de ressources, ça nous a porté vers des articles très intéressants, comme celui qui parle du B.A.-BA du booking, expliquant notamment l’importance de créer son réseau, ou de soigner son identité musicale. On est aussi tombé sur l’article “comment bien foirer son plan com en 5 étapes”, enrichissant et non sans humour. 

Et à part ça ? 

À part ça, Court-Circuit, fédère une soixantaine de structures (lieux de concerts, festivals, cafés-concerts, organisations itinérantes). La mission principale de l’association, c’est quand-même une meilleure diffusion et la promotion du live. Et son réseau lui permet de rendre accessible un bon paquet de salles de concerts, à des artistes qui n’auraient pas pu y accéder sans se faire aider.

Un dernier truc ? Oui, l’association œuvre pour que les artistes rencontrent des pros du milieu de la musique. En gros, Court-Circuit, c’est le trait d’union dont la scène belge a besoin pour exister.