Creators United

Composition musicale : comment être plus productif ?

Ah la composition… Quel processus surprenant. Il y a des jours comme ça où c’est comme si l’univers écrivait à travers vous… Pharell Williams racontait que l’écriture de son morceau “Happy” lui ait venu comme si de rien n’était. Et c’est plutôt cool ! Le but c’est d’avoir le plus de ce genre de moment en se libérant des contraintes.

Au final, entendre les autres chanter une chanson qu’on a écrite n’a pas de prix… mais il n’est pas toujours facile d’obtenir l’attention qu’on veut. C’est censé être un peu magique.

 

Ne prenez pas les choses personnellement

C’est la règle d’or ! Vous pouvez adorer un morceau, être sûr qu’il est universel mais parfois les gens ne ressentent pas la même chose. Et même si ça compte beaucoup pour vous, il ne faut vraiment pas le prendre mal. Peut-être que les gens n’ont pas vécu ce dont vous parlez et ne peuvent pas s’identifier au récit. Le plus important est de se rappeler que vous n’êtes pas le problème, c’est parfois pas forcément la bonne chanson pour toucher les autres… et au contraire si certains adorent un morceau ça ne veut pas dire qu’il en est de même pour l’artiste !

Pour ça, il faut écrire et souvent. Vous trouverez des moyens pour qu’un public large puisse vous comprendre, par exemple, en jouant sur les paroles ou en utilisant des métaphores. Chaque personne peut interpréter une phrase comme elle le veut et a donc plus de chance de s’y intéresser et de garder le morceau en tête.

On n’est pas en train de vous dire d’écrire n’importe quoi pour plaire à vos fans ! Soyez fiers de ce que vous composez en toutes circonstances.

 

Planifiez

Certains artistes écrivent une chanson par jour. D’autres vont être plus créatifs en se faisant un planning avec le nombre de morceaux à écrire par semaine ou par mois et d’autres seront stressés rien qu’à l’idée d’un planning.

Pourtant on entend souvent qu’il faut 10 000 heures de pratique pour vraiment maîtriser une technique. Alors au boulot ! Choisissez un nombre de morceaux que vous pensez pouvoir écrire en un lapse de temps. Dites-le à des personnes de confiance, des gens qui sont curieux de votre travail et qui vous boosterons. Vous pouvez aussi travailler avec un producteur ou un autre compositeur par exemple. Vous aurez ainsi plus envie de vous y mettre car vous savez qu’on attend d’écouter vos projets. Mettez la flemme de côté, sinon ça n’aura aucun effet !

 

Fixez des objectifs

Le planning ? Fait. Maintenant on passe aux objectifs de carrière :

Qu’est-ce que vous allez faire des morceaux que vous écrivez ?

Combien seront distribués ?

 Voulez-vous sortir un album, un EP ou signer avec une major ? Pssst ! ça vous pouvez le faire avec Spinnup. On fait partie d’Universal Music et nos artistes sont scrutés pour dénicher les nouveaux talents à signer. Vous pouvez sortir vos prochains projets avec Spinnup par ici.

 

Écoutez de la musique de différents styles

Entre les groupes qui jouent dans d’autres langues, les musiciens de genres opposés au vôtre vous avez de quoi vous changer les idées. Ça peut être très inspirant de les étudier :

Comment les mots sont-ils utilisés ?

Quelles syllabes sont accentuées et pourquoi ?

Comment le morceau fait-il pour être si aéré et si énergique à la fois ?

 Quelle est la structure du morceau ?

Les producteurs sont nos amis pour répondre à ces questions. Ça ne veut pas dire qu’il faut écrire comme ce qu’on écoute mais simplement d’être ouvert à d’autres techniques et genres.

Le producteur de légende Rick Rubin, fan de métal à ses débuts, est connu pour avoir travaillé sur des morceaux hip hop, notamment avec Tyler the Creator !

Jouez souvent pour tester

Quand faut y aller, faut y aller ! Faites une set-list et commencez à jouer en live lors d’open mics, d’évènements de vos proches… Faites attention à la réaction de votre public à chaque morceau et gardez-les en tête. Vous verrez certainement un modèle-type se dessiner et vous comprendrez quels titres fonctionnent le mieux. Il faudra laisser les moins convaincants de côté ou les retravailler. Un morceau qui n’a pas eu de succès n’est pas à jeter à la poubelle ! Parfois de nombreuses améliorations sont à faire, et vous pouvez tester après chaque ajustement pour évaluer le potentiel.

Les comédiens font ça tout le temps pour tester leurs blagues avant de monter un spectacle et assurer qu’ils ne vont pas flopper complètement.

distribuer musique

Travaillez avec différentes personnes

Il est difficile de sortir de sa zone de confort lorsqu’on travaille toujours avec les mêmes personnes. Collaborer avec d’autres artistes, producteurs ou ingénieurs son peut vous permettre de booster votre créativité et vous pousser à donner le meilleur de vous-même.

On espère que ces conseils vous seront utiles ! En tout cas on a déjà hâte d’écouter vos prochains morceaux.