Studio

Comment trouver son identité musicale ?

Trouver son identité musicale est crucial pour tout artiste. Pourquoi ? Parce qu’elle définit un certain nombre de paramètres qui vont permettre de reconnaitre l’univers d’un artiste et qui le rendent unique. Un peu comme la personnalité d’une personne version projet musical.

Dans cet article on vous donne des conseils pour vous forger une identité musicale mais aussi les points à éviter dans votre quête.

 

1. Expérimenter

 

C’est peut-être évident mais c’est bien la première étape pour révéler son identité musicale. À vos débuts, elle est compliquée à définir. Surtout si vous faites partie d’un groupe car tous les membres doivent s’y retrouver. L’expérimentation vous permettra de comprendre ce qui vous plaît, ce qui est récurrent dans vos productions et ce que vous avez en commun sur un projet à plusieurs.

Quelques éléments sur lesquels vous pouvez jouer :

• L’utilisation de différents instruments

• Les structures de morceaux

• Le style d’écriture de vos lyrics

• La voix

• Les effets dans votre mixage

• …

Tous ces éléments jouent un rôle décisif dans votre identité musicale.

 

2. Sortir de sa zone de confort

 

Votre identité musicale vous définit vous et votre projet. Pas un autre. C’est pour ça qu’il faut aller au bout des choses et assumer vos goûts. C’est un peu un pari que vous faites.

Il faut y apporter du votre une certaine distinction qui permet de reconnaitre vos titres sans savoir que ce sont les vôtres. Vous devez idéalement avoir quelques éléments que vous retrouvez (en différente mesure) dans tous vos morceaux. Ça peut être l’utilisation d’un instrument peu commun, des riffs de folie, de la distortion caractéristique de votre style, … C’est ce mélange d’éléments qui fonctionnent ensemble associés à votre personnalité qui vont donner votre identité musicale.

N’hésitez pas à faire des collabs avec d’autres artistes, qu’ils aient un style similaire au votre ou pas. Ça vous permettra de vous confronter à votre propre identité musicale et sa résilience face à d’autres artistes.

 

 

3. Les questions à se poser

 

Gardez en tête ces questions qui vont vous guider :

• Y a-t-il une cohérence entre mes morceaux ? Si oui, vous êtes sur la bonne voie. Si non, il faut retravailler les éléments principaux de votre identité.

• Est-ce que mon identité musicale permet de me démarquer ? Idéalement, vos titres ne devraient pouvoir avoir été écrit par n’importe qui.

• Est-ce que je ne reste pas trop proche de mes influences ? Puiser l’inspiration chez d’autres artistes que vous admirez est tout à fait normal mais veillez à ne pas vous laisser emporter par vos influences.

• Est-ce que les tendances actuelles de l’industrie et de mon genre marquent beaucoup mon identité ? Une question à garder en tête pour prévoir une évolution future et s’assurer que vous ne suivez pas juste ce qui se fait de mieux sur le moment.

 

4. Les fausses bonnes idées

 

Évitez de tomber dans ces pièges :

• Se lancer sans réfléchir pour finir par changer d’identité plusieurs fois. N’hésitez pas à demander du feedback à vos proches pour vous orienter. Ils connaissent bien votre personnalité et pourront voir si ça match.

• Penser que votre identité se résume à votre genre et sous genre musicaux.

• Rester coincé dans une identité qui ne nous ressemble plus : en tant qu’humain on évolue constamment. Forcément ça se ressent dans l’identité musicale.

• Ne pas se définir d’identité. En effet, c’est la base de votre projet sur laquelle vous allez vous reposer dans la composition mais aussi dans la communication autour de votre musique.

 

On vous souhaite bon courage pour parvenir à trouver votre vraie identité musicale car c’est vraiment important pour la suite. Pour des conseils sur votre stratégie de com, c’est par ici !