Astuces & conseils

Comment perfectionner vos lyrics ?

Ecrire ses propres textes n’est pas une tâche facile, et cela peut être parfois paraître encore plus difficile lorsque vous avez déjà une mélodie en tête.

Que vous écriviez en anglais, en français ou dans d’autres langues, le plus important est d’analyser les paroles de morceaux que vous appréciez pour vous inspirer des techniques utilisées.

Pour vous aider, plusieurs techniques super intuitives existent. Elles se trouvent en analysant les paroles des meilleurs et nous allons vous aider à les maîtriser.

 

Dans cet article on vous explique :

 Les différentes façons d’analyser les paroles des autres pour améliorer les vôtres

Les exercices à faire pour vous entrainer

 

La perspective

La plupart des gens s’imaginent que tous les artistes écrivent et chantent de façon autobiographique, c’est à dire en parlant de leur vie. Or beaucoup d’auteurs adoptent différents personnages dans leurs chansons sans pour autant changer le rendu final.

C’est un peu le cas du rap gangster des années 90s dont les textes étaient critiqués car il glamourisaient la vie de gang. En réalité, beaucoup parlaient des difficultés qu’ils rencontraient et de l’oppression qu’ils subissaient.

Les premières questions à se poser sont donc :

  Qui parle ?

  Est-ce que le chanteur exprime ses propres idées et sentiments ? Ou ceux d’un autre ?

  Est-ce que le chanteur utilise la chanson pour parler de son histoire ou de quelqu’un autre ?

  Parle-t-il d’un passé lointain, son état d’esprit actuel ou d’un futur envisagé ?

•  Entend-on plusieurs voix, un monologue intérieur ou une conversation entre 2 personnes ?

 

Le titre Stan d’Eminem est un bon exemple de chanson écrite du point de vue de quelqu’un d’autre. Écrit au nom de Stan, un fan obsédé par Eminem, les couplets prennent la forme d’une lettre écrite par Stan et qu’Eminem lit avec un ton de plus en plus sombre.

Sing About Me de Kendrick Lamar est écrite depuis la perspective du frère de Dave, un ami décédé. Le frère accuse Kendrick d’avoir joué un rôle dans la mort de Dave. Une problématique clé dans son album Good Kid, MAAD City.

Kate Bush est une experte en la matière. Elle raconte les histoires de personnages de fiction, inventés ou de la vie réelle. Sa chanson Wuthering Heights dépeint l’histoire raconté dans le roman Emily Brontë. Babooshka raconte la vie d’une femme qui teste son mari en lui écrivant des lettres sous un autre nom.

Ca vous donne quelques idées ?

 

Exercice : trouver une idée de chanson écrite sous la perspective de quelqu’un d’autre. Rédiger la structure principale de la chanson

 

 Les thèmes

En choisissant un thème vous vous donnez une limite et un cadre qui facilitera l’écriture.

Vous pouvez aborder les thèmes de vos chansons explicitement, sous forme de métaphore ou encore de façon plus cachée.

Ne vous cantonnez pas aux thèmes habituels de l’amour et de la perte. Vous pouvez parfaitement écrire une superbe chanson sur des thèmes moins populaires.

Voici des exemples de morceaux aux thèmes inhabituel :

  Kanye West ‘Diamonds From Sierra Leone’ (les diamants)

  John Grant ‘Global Warming’ (le réchauffement climatique)

  Pink Floyd ‘Another Brick In The Wall, Pt. 2’ (l’éducation)

  Sleaford Mods ‘Jobseeker’ (le chômage)

Quelques exemples moins évidents à déchiffrer :

  The Police ‘Every Breath You Take’ (sur un stalker)

  Bruce Springsteen ‘Born In The USA’ (sur le traitement des vétérans du Vietnam aux USA)

  The Eagles ‘Hotel California’ (sur la cupidité dans le monde de la musique)

 

 Exercice: choisissez un thème atypique et écrivez un couplet dessus

 

 

 Le contexte

Il est primordial de prendre en compte le contexte socio-politique d’un morceau pour le comprendre. L’époque où il a été écrit et la situation de la personne qui l’a écrit sont de très bons indicateurs.

Kanye West est un artiste qui a beaucoup écrit sur lui-même. A part Diamonds from Sierra Leone, ses chansons racontent des périodes de sa vie, comme 808s & Heartbreaks, un album qu’il a écrit à la suite du décès de sa mère et de sa rupture avec sa compagne de l’époque. Tout ça nous aide à comprendre les paroles.

 

Exercice : quelle est votre situation actuelle ? Dans quel contexte faites-vous de la musique ?

Développez quelques idées sur des thèmes qui pourraient faire des chansons.

 

Comparaisons et métaphores

Les rappeurs sont certainement les premiers à avoir utilisé les métaphores – décrivant des choses avec des mots en apparence sans lien. Mais les bonnes métaphores associées à de l’humour ou de la poésie transcendent les genres.

A case of you de Joni Mitchell (récemment interprété par James Blake) est une longue métaphore entre les sentiments amoureux et les effets de l’alcool.

You are in my blood like holy wine

You taste so bitter and so sweet

I could drink a case of you, darling

And I would still be on my feet

Yes, I would still be on my feet

 

Exercice : écrivez 5 métaphores qui assez soient poétiques pour être dans un morceau.

 

Les doubles sens

Les doubles sens sont beaucoup utilisés dans les paroles et permettent de donner une nouvelle dimension au refrain/couplet. Le 2ème sens est souvent à connotation sexuelle mais il y a pleins de façon de les utiliser.

Bricks de Gucci Mane porte sur les drogues :

“95 Air Max cause I’m a dope runner” – runner a deux sens ici : il court vite avec ses Air Max + référence au fait qu’il était aussi dealer auparavant

Les triples sens sont le graal en termes de paroles.

On peut prendre comme exemple, The Life of Pablo, album de Kanye West faisant référence à Pablo Picasso, Pablo Escobar et à l’apôtre Paul.

 

Raconter une histoire en couplets et refrains

Beaucoup de morceaux renforcent le thème en se répétant tout au long du titre. D’autres utilisent leur structure pour raconter une histoire comme dans un film. Un refrain qui reprend les idées du précèdent peut servir de repère et l’histoire peut se développer dans les couplets. Il peut aussi ne pas y avoir de refrain du tout.

Quelques exemples de chansons qui racontent une histoire :

  The Beatles ‘Rocky Raccoon’

  Queen ‘Bohemian Rhapsody’

  Doug E. Fresh & Slick Rick ‘La Di Da Di’

 

 Exercice : écrivez la base d’un morceau racontant une histoire. Si vous n’avez pas d’idée d’anecdotes, utilisez-en une connue 

 

Perception

Une autre question importante à se poser est de savoir si un morceau crée de l’émotion chez les gens par les mots, par les sons ou les deux. Est-ce que les mots sont cohérents avec les sonorités du morceau ?

Certains titres ont des paroles qui n’ont pas forcément de sens au premier abord mais ils vont créer une émotion chez l’auditeur. De cette façon, les mots sont plus utilisés comme des couleurs dans une peinture. Ils n’ont pas de sens particuliers mais transportent ou créent une atmosphère. Les chansons des Red Hot utilisent souvent cette technique.

Un autre style semblable est le monologue. Des paroles qui ressemblent plus à une discussion avec soi-même ou une conversation plutôt que le traditionnel couplet-refrain. C’est une approche plus libre qui implique moins de rimes : Losing my Edge de LCD Soundsystem est un super exemple de cette approche.

 

Exercice bonus : songing

Le rappeur et pianiste Chilly Gonzales a inventé une technique pour entrainer ses étudiants appelée ‘songing’ et qui aide dans la composition des paroles.

C’est très simple. Il suffit de noter le plus de titres de chansons possible en quelques minutes. N’importe quelle chanson fera l’affaire donc notez les chansons qui vous viennent à l’esprit.

Essayez ! Quand vous avez entre 10 et 20 titres, regardez si certains sortent du lot ou si vous sentez qu’ils pourraient être le titre d’une de vos chansons. Ensuite, écrivez le morceau associé au titre. Ça pourrait vous booster pour démarrer votre chanson.

 

Pour aller plus loin

Genius est le meilleur site pour analyser des paroles. Les contributeurs ajoutent des annotations aux morceaux sur le contexte et le sens.

Vous pouvez lire notre guide sur la création musicale – de l’écriture au mastering !