Astuces & conseils

Comment améliorer la qualité de votre mixage

Tout producteur n’est pas sans savoir que la quête du son parfait est sans fin. Dans cet article, on s’est donc dit qu’on allait vous donner 5 conseils pour rendre votre mixage plus consistant. Un des aspects les plus compliqués de la production est sans aucun doute la gestion des basses. Non seulement elles doivent s’incorporer parfaitement au reste du morceau mais elles peuvent aussi être déformée par du matériel douteux lors de l’enregistrement… Bref, c’est la partie la plus délicate et ce même pour les meilleurs producteurs.

Pour vous faciliter la tâche, on a réuni 5 points qui vous aiderons à avoir des basses contrôlées et assez puissantes pour booster votre morceau sans que le son grésille. En suivant ces étapes, vous obtiendrez un son pro en un rien de temps.

 

Avoir un casque de bonne qualité

Cela peut paraitre évident, mais utiliser un bon casque est primordiale pour éviter d’avoir un mix déséquilibré. Le son d’un casque peut totalement changer le rendu d’un morceau, d’autant plus que certains écouteurs de basse qualité ajoutent des basses là où il n’y en a pas. Pour obtenir une représentation la plus fidèle à la réalité, optez pour un casque des marques AKG, Beyerdynamic ou encore Audio Technica.

 

 

Ligne de basse automatique

La tonalité de la basse est également essentielle. Les notes graves ont des ondes plus longues et ont plus de chance de se chevaucher. Il faut donc être sûr que les notes aillent toutes bien ensemble. Une bonne façon d’assurer une base solide est de faire de la note fondamentale du morceau une basse qui sera jouée à chaque kick du titre.

Voilà comment ça fonctionne :

• Créez une piste MIDI et choisissez une note qui est à la base de votre son.

• Faites glisser la note sur 4 barres et faites un boucle adapté à la durée du morceau

• Utilisez le plugin “Noise Gate” et augmentez le seuil jusqu’au silence

• Matchez la note avec le kick de batterie pour qu’il la déclenche

• Ajustez les paramètres jusqu’à ce que vous entendiez la fameuse note à chaque kick.

A chaque kick, la note sera activée et jouera. Cela vous donnera une bonne base pour commencer votre mix puisque la note de basse sera toujours en harmonie avec le reste du morceau. Vous pourrez ensuite embellir votre ligne de basse en utilisant des notes complémentaires lors des transitions.

 

Compression parallèle

La compression parallèle est le procédé qui consiste à dupliquer une piste audio ou MIDI en compressant la deuxième et en mixant le signal avec la piste de base. Pour cela il faut régler l’attaque et le gain de sortie de la piste compressée, puis mixer les deux. La compression est un bon moyen de contrôler les signaux et améliorer les basses. Utilisé à l’excès, elle peut rapidement dénaturer votre son. La compression parallèle a pour avantage de vous apporter juste la bonne dose de contrôle et de rondeur tout en gardant le dynamisme naturel de la piste d’origine.

 

 

Débarrassez-vous des fréquences trop basses

Ça peut sembler contradictoire mais enlever la partie très basse de votre piste peut apporter un son plus contrôlé et plus net. Les fréquences basses (en dessous de 40Hz) peuvent flouter le son. En utilisant un filtre de fréquence qui bloquera les fréquences en dessous de 30Hz qui ne sont pas de basses, le mix sonnera plus propre et aéré.

 

Cerise sur le gâteau : la distorsion harmonique

Si vos basses ne veulent toujours pas coopérer ou si vous voulez juste donner un peu plus de cachet à votre morceau, la distorsion harmonique est votre meilleur allié. La distorsion doit être utilisée de façon subtile si vous ne voulez pas ruinez votre morceau. Les appareils d’enregistrement sont souvent utilisés pour créer un morceau qui sort du lot, et ont pour effet de rehausser les basses tout en ajustant les différentes pistes du titre.

Le meilleur moyen de le faire est d’utiliser un compresseur qui réplique ce genre de machine comme Slate VTM mais il est aussi possible d’utiliser Logic ou Live’s Saturator pour moins cher.

 

Pour plus de conseil sur la production, téléchargez notre guide de la création musicale.